Sauzeau Automobiles, pièces détachées pour Rolls-Royce et Bentley

Avertissement important de sécurité

Renseignements donnés à titre gracieux et indicatif sans aucun engagement de notre part. Ces interventions ne doivent être réalisées que par un intervenant qualifié et expérimenté.
Nous déclinons toute responsabilité sur les conséquences directes ou indirectes de l'utilisation de cette notice. Toutes les mesures de sécurité et de protection de l'environnement doivent être prises.
En cas d'intervention sur la climatisation, veuillez consulter la législation en vigueur dans votre pays concernant l'usage et le recyclage des gaz frigorigènes avant de commencer le travail.

Notice réf. 006 pour l'échange des amortisseurs arrière

 

Concerne : Silver Shadow, Corniche coupé et Camargue (avant 1980)

Compte tenu du danger que représente un ressort de suspension, toutes les mesures de précaution doivent être prises.

  • Placer la voiture au-dessus d'une fosse ou sur un pont élévateur. A la rigueur le travail pourrait être effectué sur des chandelles stables.
  • Faire chuter la pression des deux circuits hydrauliques, en ouvrant les purgeurs disposés sur les conjoncteurs-disjoncteurs du moteur, au-dessus des sphères accumulatrices, ou en actionnant la pédale de freins environ une centaine de fois, moteur arrêté, en continuant à pomper largement après l'allumage des deux voyants rouges au tableau de bord ("brake pressure").
  • Dégager la moquette au fond de la malle afin d'accéder aux fixations supérieures des amortisseurs. Ceux-ci sont coiffés des vérins de correction de hauteur arrière (ram) qu'il convient de démonter préalablement. Voici les opérations nécessaires pour chaque côté :
  • Défaire les raccords des deux tubes hydrauliques alimentant le vérin (clef de 7/16", soit environ 11 mm). Prendre garde au liquide s'échappant, qui est très corrosif pour la peinture. Obturer les canalisations démontées.
  • Déposer les trois vis à tête hexagonale fixant le vérin à la carrosserie (clef de 1/2", soit environ 13 mm).
  • Soulever au maximum le corps du vérin. On aperçoit alors le piston du vérin qui comporte une partie crantée qu'il convient de dévisser avec une clef pour écrous à créneaux. L'usage de dégrippant est conseillé car ce secteur souffre souvent de la corrosion due au liquide hydraulique. Il est parfois nécessaire de décoller le piston en tapant dans le sens du desserrage avec un jet de métal en prenant garde à ne pas endommager les créneaux ou la surface rectifiée du piston.
  • Retirer le vérin de la voiture. Il est alors conseillé de vérifier qu'il ne présente pas de traces de fuites. Le cas échéant il devra être remis en état en utilisant les joints contenus dans le kit RH2440.
  • La fixation supérieure de l'amortisseur est maintenant accessible. Retirer l'écrou et le contre-écrou (ou l'écrou unique auto-freiné "Nylstop"), puis la rondelle et le caoutchouc.
  • La partie inférieure est plus aisée à démonter. Dévisser les 4 vis (clef de 7/16" soit environ 11 mm) de la cuvette inférieure de fixation de l'amortisseur sur le bras de suspension. Prévoir un cric de retenue ou l'aide d'un collaborateur, car l'amortisseur risque de produire un effet de ressort vers le bas lors de la dépose des vis.
  • La cuvette inférieure possède une rondelle de centrage rapportée que l'on retrouve parfois dessoudée. Bien vérifier cette pièce afin d'éviter des bruits de suspension ultérieurs.
  • Le remontage de l'amortisseur s'effectue dans l'ordre inverse du démontage. Prendre toutefois garde AU SENS DE MONTAGE DE L'AMORTISSEUR. Le corps de l'amortisseur doit être en bas, la tige dépassant vers le haut. Ce sens est parfois CONTRAIRE à celui de l'ancien amortisseur.
  • Veiller aussi à soigner le centrage des bagues (Silentblocs) isolatrices en caoutchouc par rapport aux trous de passage des extrémités de l'amortisseur.
  • Après le remontage, le moteur doit être mis en route quelques minutes. L'arrêter, puis faire l'appoint de liquide de freinage/suspension. N'utiliser que le liquide préconisé Castrol "RR363".
  • Manœuvrer la voiture sur quelques mètres pour qu'elle soit bien de niveau, puis retoucher le réglage des correcteurs hydrauliques de hauteur arrière, au niveau des liaisons à rotules avec les bras de suspension arrière. En effet, il se peut que la hauteur à vide de la voiture soit légèrement modifiée par la présence d'amortisseurs neufs.
  • Vérifier l'étanchéité des vérins, et le bon montage des pièces avant de remettre le véhicule en circulation.

aller au sommaire des notices

Informations générales | Plan du Site | Mises à jour | Informations légales | ©1980-2018 Sauzeau Automobiles