Sauzeau Automobiles, pièces détachées pour Rolls-Royce et Bentley

"Le Bulletin"

  • Les pages ci-après sont extraites de Bulletins de la Section Française du Rolls-Royce Enthusiast's Club
  • Textes et photographies sont là pour votre plaisir, et restent la propriété de leurs auteurs. Ils ne reflètent que leurs avis
  • On comprendra facilement que seuls quelques articles susceptibles d'intéresser le plus grand nombre, et ne portant pas atteinte à "l'intimité" du Club sont reproduits ici. Sauf signature ou avis contraire, ils émanent du "quartier général" de Sauzeau Automobiles
  • Pour en savoir plus, et connaître ainsi la couleur des chapeaux portés par ces dames lors des réunions du Club, inscrivez-vous !

 

janvier 2002

sommaire

Que penser des Silver Cloud ?

Les Rolls-Royce ont beaucoup de succès, ces temps ci ! Après un article dans "Rétroviseur", nous sommes gratifiés d'un article dans "Auto Rétro". Comme dans le numéro de novembre, l'éditeur du Bulletin reproduit ci-après les quelques notes communiquées à Thibaut Amant, le journaliste en charge d'une étude cette fois-ci consacrée aux Silver Cloud. Espérons que ces lignes auront contribué à renforcer l'intérêt pour un modèle qui a tant d'inconditionnels dans notre club !

Commençons tout d'abord par les pièces dont vous me demandez le prix. À titre de préambule, je recopie mot pour mot, à part les chiffres de production, ce que j'avais indiqué pour les Silver Shadow à votre collègue Didier Mantz : "Pour des voitures haut de gamme, compliquées et constituées d'une multitude de pièces détachées comme les Silver Cloud, il est rarissime que l'on utilise des éléments complets tels que sur votre énumération : pare-chocs, calandre, échappements, etc. sont constitués de dix ou vingt pièces au moins, que les propriétaires peuvent commander avec parcimonie en fonction de leurs besoins précis. Il est bien rare de remplacer une calandre complète, mais une mascotte par ici, un morceau de grille côté droit par là, etc. Je comprends de ce fait bien la notion de "calandre" pour une voiture de grande série, mais beaucoup moins pour une Rolls-Royce. Il faut aussi savoir que le marché de la pièce d'occasion est très développé pour ces voitures dont la cote tourne maintenant entre 15.000 et 30.000 €uros, avec des pièces détachées dont le tarif reste tout de même basé sur une valeur à neuf d'au moins 150.000 €uros et un chiffre de production de 13.719 voitures seulement, R-R et Bentley toutes versions confondues. Bien entendu, après ces préliminaires, et pour ne pas transformer votre article en annuaire du téléphone, je réponds tout de même selon votre demande, ligne par ligne. Les prix sont taxes comprises, en €uros."

  • Capot : 1.401 par côté
  • Malle : 2.520
  • Portière : 2.594
  • Pare-brise : 1.570
  • Phare : 64
  • Moteur échange-standard 6 ou 8 cyl. : 20.876
  • Boîte automatique échange-standard : 5.269
  • Démarreur échange-standard : 875
  • Filtre à huile : 27
  • Garnitures de freins : 184 par essieu
  • Réfection boiseries tableau de bord : autour de 1.525 (la dépose est très longue)
  • Amortisseur échange-standard : 1.898 pièce
  • Aile avant : 4.061
  • Aile arrière : 3.142 (comprend les panneaux de brisement et de custode, c'est à dire monte jusqu'au pavillon)
  • Pare-chocs : hélas plus disponibles. Il s'agit quasiment des seules pièces utiles indisponibles de ce modèle, si l'on ne tient pas compte des petites ruptures de stock, celles-cimomentanées, affectant inévitablement de temps en temps quelques autres pièces. Les butoirs sont presque tous disponibles, prix 412
  • Calandre : 4.269 à 6.250 selon modèle pour l'encadrement seul (en voulez-vous 3 caisses ?). Les volets assemblés valent de 1.677 à 5.793 (pourquoi cette différence ? Nul ne sait). Plus une mascotte à 1.483 pour les R-R, ou un sigle à 167 pour les Bentley
  • Feu arrière : 66 pour les S1 et S2, 204 pour les S3
  • Alternateur (appelez-moi plutôt dynamo, attendu mon âge.) : 799 en échange-standard, régulateur neuf 111
  • Filtre à air : se nettoie sur les 6 cylindres, 31 pour les 8 cylindres
  • Échappement complet (avec une sélection d'accessoires de montage) : S1 : 1.510 ; S2 : 2.108 ; S3 : 1.769

Les points à vérifier (usure ou faiblesses particulières) tant sur les 6 cylindres que les V8

La réponse à cette question ne peut être que générique, si l'on partage le point de vue suivant qui s'applique à beaucoup de voitures. D'une part, sur une automobile de cet âge, la mise au point du moteur, l'échange des pneumatiques, du système d'échappement, la révision du système de freinage, l'échange des joints de carrosserie, la peinture, font partie des travaux à prévoir à tout coup, sauf à envisager d'acquérir une voiture exceptionnelle sortant de garages royaux. D'autre part, le bon fonctionnement des principaux organes, s'il est souhaitable, n'est pas une garantie absolue de fiabilité, et souvent, un moteur fonctionne mal à cause d'une petite affaire de bougies, ou la tenue de route est aléatoire du simple fait d'un mauvais choix de pneumatiques. Aussi, pour un budget donné, on ne saurait que trop conseiller la sélection d'une voiture la plus complète et la plus saine possible.

Autrement dit, mieux vaut entreprendre quelques travaux mécaniques ou purement cosmétiques que d'envisager la reprise d'une voiture complètement pourrie, mais tournant comme une montre. Dans tous les cas, dans une moindre mesure bien entendu si le kilométrage est particulièrement faible, les passages d'huile du moteur finiront par se boucher, les joints caoutchouc de chemises des moteurs V8 ou les joints internes de boîtes de vitesses finiront par accuser leur âge, et le reconditionnement sera nécessaire. Finalement, si la carrosserie est saine, c'est souvent le reflet d'une voiture toujours soignée à tous les étages.

Les points à vérifier sur les transmissions

Les boîtes de vitesses sont étroitement dérivées de l'Hydramatic de la General Motors, mais redessinée et réalisée par R-R à Crewe.

Le durcissement des joints en caoutchouc de vérins est la cause de détérioration la plus fréquente dont souffrent les boîtes automatiques. Les conséquences sur le fonctionnement sont le plus souvent aléatoires, compte tenu du nombre de fuites internes de pression possibles et des effets variés qui peuvent en résulter. En conséquence de quoi une tentative de diagnostic précis serait absolument illusoire. De plus, à quoi sert de savoir que c'est tel ou tel joint qui fuit, si son échange demande un démontage complet de l'organe, avec renouvellement obligé des autres joints mis à nu au passage, et dont l'état est vraisemblablement très proche ? Comme toujours en automobile, le caoutchouc est le matériau se détériorant le plus rapidement. Sagement menée, une transmission automatique ne souffre que peu de l'usure. Lorsque l'on retrouve des garnitures de friction usées, l'origine en est le plus souvent un joint en caoutchouc qui n'assurait plus correctement sa fonction.

La qualité des pièces utilisées lors de précédentes révisions est aussi parfois la cause de soucis : les disques d'embrayage distribués par Rolls-Royce aujourd'hui sont fort éloignés de ceux d'origine, nous avons été obligés de faire réaliser des disques conformes afin de retrouver la douceur de fonctionnement attendue. Dans l'autre camp, certains réparateurs utilisent pour les boîtes Hydramatic des joints destinés aux organes de fabrication purement américaine qui sont par trop différents et donc peu résistants lorsque montés sur les versions fabriquées par Rolls-Royce. Ajoutons aussi que contrairement aux boîtes conçues dans les années soixante, tout doit être réglé sur ces organes (les bandes et l'adéquation de la pression de commande en relation avec la pédale d'accélérateur). Aussi, le mauvais fonctionnement d'une boîte peut parfois simplement provenir de son mauvais réglage. Il faut savoir que la bonne révision de ces boîtes est l'une des plus difficiles qui soit et demande beaucoup d'outillage, toutes les pièces nécessitant calage ou centrage, conception dans les années quarante oblige.

L'arbre de transmission, graissé régulièrement, ne pose aucun problème particulier.

Le pont arrière des 6 cylindres peut casser s'il est trop sollicité et que sa lubrification a été oubliée. Largement renforcé, celui des 8 cylindres se fait oublier.Carrosserie, les points de rouille particuliers Une bonne nouvelle : les capots et les portes sont en aluminium, et, sauf si la Silver Cloud a été utilisée pour tirer des bateaux hors de la mer, ils seront épargnés par la corrosion. Une mauvaise nouvelle : les ailes et les bas de caisse sont en bon acier qui rouille !

Encore une mauvaise nouvelle : les bas de caisse et les ailes sont truffés de doublure, et même les extrémités arrière de châssis sont parfois percées ! Mais aussi : les liaisons entre l'avant de la caisse et le châssis sont parfois aussi très "atteintes" par la corrosion.

Il n'y a pas de justice : si la Silver Cloud a passé sa carrière dans les parkings d'un immeuble cossu avenue Foch, pas de soucis à se faire, la restauration consistera à bien laver sous les ailes pour enlever la terre pouvant s'y trouver et assurer ainsi l'avenir. Si la voiture a rapidement été utilisée par d'impécunieux étudiants britanniques basés au bord de mer, avec parking aux intempéries et salage des routes à l'appui, bon courage, même si elle a fini sa carrière avant d'arriver dans vos bras avec une vague repeinture en blanc pour être utilisée comme "wedding car", c'est à dire limousine pour mariages. En bon français, il faut traduire l'industrie du mariage chez nos voisins par "gagne-pain", la voiture tenant alors dans l'histoire le rôle de "bonne gagneuse", pas d'objet recevant les soins d'un propriétaire attentionné. Pratiquement toute la tôlerie est encore disponible en neuf, mais quatre ailes, sans les doublures bien sûr, et voici la cote officielle pulvérisée. De plus, la voiture étant constituée d'éléments emboutis mais assemblés à la main, ajustés puis finis avec quantité d'étain, l'échange est particulièrement délicat. Quelques spécialistes plus ou moins scrupuleux fabriquent des éléments réparation pour concurrencer les éléments d'origine, mais les connaisseurs ont renoncé à les utiliser, toute ressemblance entre ces éléments et une vague boîte de sardines tordue n'étant pas fortuite.

Niveau pièces détachées, les références totalement indisponibles en neuf, et rares en occasion Le monde (du commerce) étant assez bien fait, pratiquement toutes les pièces d'usure sont facilement disponibles, en tous cas cette disponibilité est-elle bien supérieure à la moyenne compte tenu de la faible diffusion du modèle. Bien entendu, ceci a un prix, et le constructeur n'a pas appliqué la spectaculaire baisse de tarif des modèles suivants, plus largement produits. Il ne faut jamais oublier que les tarifs, selon la bonne logique industrielle, doivent être basés soit sur la valeur à neuf d'un véhicule identique, soit être inversement proportionnels à la diffusion du modèle.

La plupart des pièces qui ne sont plus disponibles en neuf ou trop chères peuvent généralement se trouver d'occasion. Les pare-chocs sont peut-être actuellement les seuls éléments rares à trouver : ils ne sont plus disponibles en neuf, et le plus souvent en mauvais état sur le marché de l'occasion. Leur reproduction, compte tenu de leur complexité et du nombre de versions, est pour l'instant difficile à envisager.

Une petite parenthèse "didactique" pour les éléments d'intérieur : s'agissant des ébénisteries, l'assortiment d'une pièce neuve sortie d'emballage est impossible à envisager, matériau naturel exige. Sur le plan de la sellerie, même du temps de la splendeur des Silver Cloud, le constructeur ne pouvait fournir un élément de tapis, caractérisé par telle couleur de moquette, factorisée par telle autre couleur de bordure en cuir, que sur commande spéciale. Il faut donc s'estimer déjà satisfait de pouvoir acheter encore aujourd'hui la moquette Wilton et le cuir Connolly. en rouleaux, mais conformes aux matériaux d'époque. Un passage chez l'artisan restera obligatoire, de même pour les boiseries dont on ne peut acheter le vernis. qu'en pot !

Les points techniques particuliers sur les Cloud (freinage, suspension, direction, électricité...)

Le freinage

Il faut rarement s'attendre à trouver une Silver Cloud à vendre qui freine correctement. En effet, c'est souvent parce qu'elle freine mal qu'elle est à vendre. C'est bien dommage, car le freinage de cette voiture, en bon état et parfaitement ajusté, est très efficace. Il n'a qu'un gros défaut : il demande un petit réglage à chaque vidange au moins, et beaucoup de soins et de réflexion lors de sa révision. En particulier, au moins la moitié des intervenant oublient de contrôler le servofrein mécanique qui assure son assistance, mais aussi sans lequel le système hydraulique ne fonctionne même pas. Imaginez donc que s'il fait défaut la voiture freine uniquement sur le frein de parking ! De surcroît, le dispositif faisant largement appel à des leviers et à des renvois d'angles, quelques "révisions" dans les manuels scolaires de trigonométrie permettrons de mieux armer le réparateur.

La suspension

Sa caractéristique est de ne faire appel à aucun silent-bloc, le constructeur leur ayant préféré des articulations à vis-écrou, comme chez Mercedes. Que du bon, donc, mais qui ne se passe pas de lubrification. Le graissage central, généralisé puis progressivement supprimé sur ce modèle, a l'inconvénient de ne plus rien lubrifier du tout si l'une de ses canalisations est rompue ou. si l'on oublie de l'utiliser. En conséquence de quoi, les premières Silver Cloud ont généralement le train avant beaucoup plus usé que les Silver Cloud III, où le graissage central a cédé sa place à de bons vieux graisseurs manuels Técalémit. Les amortisseurs, de fabrication R-R, sont incroyablement robustes si leur bonne étanchéité n'est pas trop attaquée par la corrosion extérieure et le sable. Non, décidément, la Silver Cloud n'est pas une voiture de plage.

La direction

Elle utilise un boîtier classique avec une vis globique et un galet tangent monté sur billes. Cet organe se contente d'une rasade d'huile de temps à autre. Les choses se compliquent avec l'option direction assistée, ensuite généralisée sur les versions V8. L'assistance a purement et simplement été greffée sur l'existant. Le vérin d'assistance est souvent tordu, exposé qu'il est aux coups de trottoirs. Les flexibles, comme tout ce qui est à base de caoutchouc, doivent être renouvelés, en se disant qu'il aurait été déjà nécessaire de le faire dix fois s'il s'agissait d'un avion. Le boîtier d'assistance comporte lui aussi son lot de joints en caoutchouc. Leur renouvellement ne devra être réalisé que par un maniaco-dépressif tendance archiviste auquel on aura interdit l'usage de son marteau. En effet, tout usage de la force ou une inversion de pièces fera tirer dangereusement la voiture à gauche ou a droite, c'est selon.

L'électricité

Pas mauvais, mais pas nippon non plus. Les câbles recouverts de coton non vernissé finissent systématiquement par prendre une teinte uniforme lorsqu'il sont exposés aux dures conditions du compartiment moteur. Heureusement, ils sont le plus souvent encore fonctionnels malgré leur mauvaise apparence. Les connecteurs de chez Monsieur Lucas sont généralement tous à remplacer. Heureusement, les relais, la dynamo et le démarreur du même faiseur, sont de qualité supérieure. L'électricité du compartiment passager, d'origine Lucas ou Smith, est de très grande qualité, et ne souffre pas des intempéries, il est vrai. Le contacteur à clef, qui gère aussi l'éclairage, est encore de fabrication Rolls-Royce, comme au bon vieux temps. C'est une pure merveille dont la conception, signée Henry Royce, remonte à 1904. Cette pièce vous remonte le moral, même lorsque le sixième micromoteur de commande de volet de chauffage de votre Silver Cloud III vient de lâcher. En résumé, les connaisseurs d'anglaises en général seront plutôt agréablement surpris sur ces voitures, sauf en ce qui concerne les fils coton.

Le conditionnement d'air

Rolls-Royce oblige, une petite couche de sophistication est rajoutée par un dispositif de chauffage, et parfois de réfrigération en option, à deux niveaux et d'une assez grande complexité. Bien que moins efficace car dépourvu d'un recyclage performant, le système des premières Silver Cloud, est souvent préféré pour sa fiabilité, due au choix de commandes à dépression plus robustes que les micromoteurs électriques des modèles ultérieurs, voir plus haut !

Les photos de l'Assemblée Générale de la Section Française, le 24 novembre 2001, à l'Hippodrome de Saint-Cloud

photo de l'Assemblée du R-R.E.C.

photo de l'Assemblée du R-R.E.C.

photo de l'Assemblée du R-R.E.C.

photo de l'Assemblée du R-R.E.C.

photo de l'Assemblée du R-R.E.C.

photo de l'Assemblée du R-R.E.C.

photo de l'Assemblée du R-R.E.C.

photo de l'Assemblée du R-R.E.C.

Le Secrétaire Général...

photo de l'Assemblée du R-R.E.C.

...en conversation avec le Président ?

photo de l'Assemblée du R-R.E.C.

photo de l'Assemblée du R-R.E.C.

photo de l'Assemblée du R-R.E.C.

photo de l'Assemblée du R-R.E.C.

photo de l'Assemblée du R-R.E.C.

photo de l'Assemblée du R-R.E.C.

photo de l'Assemblée du R-R.E.C.

Le nouveau Bureau en train d'élire le nouveau Président, et plus précisement de réélire le Président en titre à l'unanimité ! 

Les mots croisé du R-R.E.C.

HORIZONTALEMENT

  1. Ville de naissance des R-R et Bentley depuis la Seconde Guerre Mondiale - Celles des armes crachent le feu
  2. Adverbe exprimant la priorité d'ordre d'une chose sur l'autre
  3. Avoir manifesté sa gaieté -Sauce épicée spécialité de la Louisiane
  4. Entre la départementale et l'autoroute - Célèbre roadster MG produit de 1949 à 1953 - Organisme gérant les hôpitaux publics dans notre pays
  5. Ingénieur français qui fut le premier à utiliser un hélicoptère en 1924
  6. Qui prend plaisir à contrarier sans méchanceté
  7. Forme juridique très répandue pour une société - C'est souvent ainsi que l'on appelle les groupes de sauterelles
  8. Pronom personnel masculin de la 3ème personne du pluriel - Une paire de roues dans le sens transversal sur un véhicule
  9. Mobilisation de forces physiques ou intellectuelles - Lire à la première et à la deuxième personne du singulier au passé simple
  10. Enlèvement illégal d'une personne - Os de poisson

grille de mots croisés

VERTICALEMENT

  1. Habilleur de châssis
  2. Acheter une R-R dans un tel état est réputé conduire à la vôtre - Avec Roméo, marque d'automobiles sportives
  3. Préfixe qualifiant les huiles de transmission destinées à soutenir une Extrême Pression - Sans les taxes sur la valeur ajoutée - Elle a produit la plus grosse partie des films vus à la télévision
  4. Conducteur de tramway - Suffixe d'adjectifs, diminutif, parfois péjoratif
  5. Faire disparaître une maladie
  6. Préfixe marquant l'éloignement, l'écart ou la séparation - En géographie, relief de côte
  7. Si votre Cloud est trop basse de l'arrière, c'est que ses lames de ressorts le sont
  8. Maison provençale - Mis en silo
  9. Vente aux enchères - Avoir à la troisième personne du singulier au passé simple
  10. Au panneau du même nom on doit marquer un arrêt - Département de la Région Lorraine dont le chef-lieu est Bar-le-Duc

Solution

N'oubliez-pas Rétromobile 2002 ! Ne ratez-pas le Salon Rétromobile, à Paris. Il se tiendra du 8 au 17 février 2002 Porte de Versailles.

retour en haut de la page

aller au sommaire des bulletins du R-R.E.C.

Informations générales | Plan du Site | Mises à jour | Informations légales | ©1980-2018 Sauzeau Automobiles