Sauzeau Automobiles, pièces détachées pour Rolls-Royce et Bentley

Avertissement important de sécurité

Renseignements donnés à titre gracieux et indicatif sans aucun engagement de notre part. Ces interventions ne doivent être réalisées que par un intervenant qualifié et expérimenté.
Nous déclinons toute responsabilité sur les conséquences directes ou indirectes de l'utilisation de cette notice. Toutes les mesures de sécurité et de protection de l'environnement doivent être prises.
En cas d'intervention sur la climatisation, veuillez consulter la législation en vigueur dans votre pays concernant l'usage et le recyclage des gaz frigorigènes avant de commencer le travail.

Notice réf. 114 : jauge à essence Hobson K.S.

ATTENTION : le liquide rouge (Tetrabromoethane) est toxique et dangereux. Lire soigneusement la fiche technique de sécurité accompagnant le flacon. Les carburants pour automobiles sont également toxiques.

Concerne : Phantom II

Description

jauge essence

La jauge à essence Hobson K.S. est un instrument sans aucune pièce mécanique en mouvement. Elle est constituée de trois composants : la sonde du réservoir, le faisceau de tubes capillaires, et le cadran du tableau de bord.

cadran niveau essence

Le cadran du tableau de bord a la forme d'un "U" tubulaire contenant un liquide rouge et dense. Une moitié du "U" est constituée d'un tube en verre ouvert à la partie supérieure, et laissant apparaître son contenu au conducteur, la seconde moitié est en laiton, et sert de réservoir. Elle contient quelques tiges de calibrage qui sont utilisées pour compenser la différence de section avec le tube de verre, leur nombre correct étant déterminé au moment de la construction.

En fonctionnement, la "chambre d'air" et le "tube d'air" de la sonde au réservoir, ainsi que le "tube capillaire" et une partie du réservoir du tube en "U" du cadran sont remplis d'air. Pendant le processus de remplissage du réservoir, l'augmentation du niveau d'essence exerce une pression sur l'air contenu dans le "tube d'air", au travers de la "chambre d'air" qui est ouverte sur le réservoir au travers d'un orifice "C".

Cette pression est exercée le long du "tube capillaire", jusqu'au cadran, et cause la montée du niveau de liquide rouge dans le tube de verre. Inversement, lorsque le niveau du réservoir d'essence descend, la pression d'air diminue, et le liquide rouge descend dans le tube de verre, dont l'échelle graduée voisine indique au conducteur le niveau exact du carburant dans le réservoir. Le tube d'évent, ouvert à sa partie supérieure, est une mesure de sécurité qui protège la sonde contre les pressions excessives (sur les modèles de base).

Les autres composants de la sonde du réservoir, à savoir la ou les "coupelles d'air", et le ou les "tubes d'arrivée d'air" agissent uniquement pour délivrer de l'air à la "chambre d'air", pour compenser toutes pertes d'air dues à l'absorption d'air par l'essence, et aux modifications de volume dues aux variations de température. L'air utilisé par la sonde du réservoir est obtenu par le mouvement du carburant dans le réservoir et est constamment approvisionné lorsque la voiture est en mouvement.

L'essence coule au travers du tube de vidange "D", et va vers le "tube d'arrivée d'air", entraînant avec lui des bulles d'air qui s'échappent par l'extrémité inférieure du tube sous la "chambre d'air", et entrant enfin dans cette dernière au travers de l'orifice " C", chassant ainsi tout carburant pouvant s'y trouver.

Lorsque la "chambre d'air" est pleine d'air, l'air en excédent arrivant par le tube est libéré dans le réservoir. Pour un bon fonctionnement du système, les trois conditions suivantes doivent être réunies :

  • Le liquide rouge dans le cadran doit affleurer le trait inférieur de l'échelle graduée lorsque le "tube d'air" est déconnecté.
  • Le système doit être totalement exempt de fuites.
  • La sonde réservoir doit être alimentée en air par le mouvement du carburant, ou par la petite pompe montée au tableau de bord lorsque la voiture est stationnaire, ou est restée immobilisée depuis longtemps, par exemple au garage. Cette pompe à air n'équipe que les voitures de haut de gamme telle que les Rolls-Royce.

Remise à niveau du liquide rouge

Si les instructions suivantes sont suivies scrupuleusement, l'entretien des jauges Hobson K.S. est une opération très simple. L'usage d'une autre méthode serait une perte de temps et ne donnerait pas des résultats satisfaisants. Attention : nous vous déconseillons de démonter quelque pièce que se soit avant d'avoir complètement étudié cette notice. Si votre système vient d'être rénové ou si vous pensez que les éléments sont en bon état faites les vérifications suivantes :

  • Enlevez le bouchon de remplissage du réservoir. Sur les voitures dont le bouchon est percé d'un évent, vérifiez que ce trou ne soit pas bouché par la saleté.
  • Vérifiez que les raccords de la sonde du réservoir soient serrés. Utilisez une seconde clef plate pour prévenir la rotation des raccords ou des tubes
  • Défaites le raccord du "tube capillaire" au cadran. C'est le tube qui arrive à la partie supérieure du réservoir en laiton. À ce moment le liquide rouge doit indiquer le niveau zéro dans le tube de verre. Ajoutez ou enlevez du liquide rouge avec une petite seringue par le haut du réservoir en laiton. Éventuellement, une petite tige telle qu'une allumette peut être utilisée pour retirer une très faible quantité de liquide. Faites attention à pas retirer les tiges de calibrage. Ne desserrez pas les écrous maintenant le tube réservoir. N'utilisez strictement que du liquide rouge spécial.
  • Séchez le "tube capillaire" conduisant à la sonde du réservoir de carburant. Pour un résultat correct utilisez une pompe à main pour pneumatiques, jamais l'air comprimé. Enlevez le raccord métallique de la durite de sortie de votre pompe, et pressez là directement sur l'olive conique du tube. Donnez une cinquantaine de coups de pompe, qui peuvent éventuellement faire sortir un peu d'essence par le tube d'évent, attention.
  • Reconnectez le "tube capillaire", en serrant suffisamment, et sans utiliser aucune pâte d'étanchéité.
  • Replacez le bouchon de remplissage du réservoir d'essence.

Test du dispositif

  • Actionnez plusieurs fois la pompe à air au tableau de bord afin d'être certain d'obtenir une lecture correcte de la jauge. Un léger bouillonnement doit être audible dans le réservoir d'essence. Le niveau du liquide rouge doit alors monter dans le tube de verre, pour indiquer le niveau du carburant se trouvant dans le réservoir. Si vous n'utilisez pas la pompe du tableau de bord, le niveau ne pourra être donné qu'après un certain déplacement et mouvement de la voiture.
  • Si le niveau indiqué par le cadran reste stable lorsque la voiture est stationnaire, alors le dispositif fonctionne correctement. Si dans le cas contraire vous n'obtenez pas d'indication au cadran alors que le réservoir est rempli, ou que cette indication varie au bout de moins d'une heure, alors vous devez rechercher un défaut. Examiner le serrage des raccords, et la parfaite propreté des assemblages coniques. Vérifiez aussi la bonne étanchéité des tubes en vous faisant aider d'un assistant, une personne pouvant souffler ou aspirer, et la seconde vérifier le résultat à l'autre extrémité du tube.

aller au sommaire des notices

Informations générales | Plan du Site | Mises à jour | Informations légales | ©1980-2018 Sauzeau Automobiles