Sauzeau Automobiles, pièces détachées pour Rolls-Royce et Bentley

"Le Bulletin"

  • Les pages ci-après sont extraites de Bulletins de la Section Française du Rolls-Royce Enthusiast's Club
  • Textes et photographies sont là pour votre plaisir, et restent la propriété de leurs auteurs. Ils ne reflètent que leurs avis
  • On comprendra facilement que seuls quelques articles susceptibles d'intéresser le plus grand nombre, et ne portant pas atteinte à "l'intimité" du Club sont reproduits ici. Sauf signature ou avis contraire, ils émanent du "quartier général" de Sauzeau Automobiles
  • Pour en savoir plus, et connaître ainsi la couleur des chapeaux portés par ces dames lors des réunions du Club, inscrivez-vous !

 

dessin de fleurjuin 2001

 

sommaire

Plaque à la mémoire de Sir Henry Royce au Canadel

plaque à la mémoire de Royce

retour en haut de la page

Les chiens fous, les Anglais et les automobilistes (suite)

Traduction d'une compilation de R. Pierce Reid, R-R.O.C. Publié par Rolls dans "Motors" et "Motor-Driving" en 1902

Rolls était l'un des premiers automobilistes d'Angleterre, et il a eu à subir les lois limitant la vitesse à 4 miles à l'heure et obligation de faire précéder les véhicules automobiles d'un homme à pied portant un drapeau rouge ou une lanterne la nuit. Bien que promulguées en 1896, ces lois furent le plus souvent ignorées des premiers automobilistes, pratiquant comme un sport de passer outre.

Rolls fut la première personne à parcourir les 50 miles séparant Londres de Cambridge. Sa capacité à nous rapporter les accents de la police locale rend son récit très savoureux. Il fut publié dans "Two Brave Brothers", de H.F. Morris en 1918. "Ma propre expérience commença en France en 1894. La première voiture que je rapportai en Angleterre fut une Peugeot de 3 ¾ hp.

Elle était considérée comme une machine très puissante et très dangereuse, la précédente construite n'étant qu'une 3 ¼ Hp. C'était une voiture plutôt lourde, suspendue sur trois ressorts, et elle se balançait terriblement dans les descentes ; elle avait un moteur Daimler en "V" positionné à l'avant. La loi des 4 miles à l'heure rendait pratiquement impossible la circulation en Angleterre. Je m'étais cependant arrangé pour obtenir l'aimable consentement des chefs de police des contés d'Hertfordshire et du Cambridgeshire pour qu'ils instruisissent leurs hommes de regarder ailleurs lors de mon passage.

Cela me permit d'entreprendre mon premier voyage de Londres à Cambridge. Nous le considérâmes préférable de nuit seulement, et sa première partie jusqu'à Potters Bar, fut couverte en respectant la loi, chacun d'entre nous se chargeant alternativement de porter la lanterne rouge. À un moment, la monotonie fut rompue en faisant faire un tour à un policier. À ce moment c'est moi qui marchais en tête du convoi, et je rentrais en conversation avec le Bobby.

  • "Soir", dit-il
  • "Soir", dis-je

Il était environ 2 heures du matin

  • "Une de ces voitures sans chevaux", dit-il
  • "Oui", dis-je
  • "N'en voit pas beaucoup dans le coin, mais je devrais faire un tour dans l'une d'elles ; elles me semblent tellement incontrôlables !"
  • "Sautez", dis-je
  • Il monta dans la voiture et dit : "Maintenant vous pouvez la laisser aller à vot' vitesse dans cette descente", se tenant d'une main et son casque de l'autre, "car maintenant y'a personne à la ronde sur un mile et demi"

Ainsi nous allâmes, grandement soulagés de laisser notre machine se libérer après avoir rampés aussi longtemps à 4 miles à l'heure avec le moteur surchauffé. Après Potter's Bar nous fûmes libres mais la voiture ne fonctionnait pas bien. Beaucoup de temps fut perdu à rechercher de l'eau, souvent avec beaucoup de difficultés ; nous avions fréquemment à aller dans des jardins privés et à en tirer des puits des gens. Mais le plus amusant était lorsque nous stoppions dans les villages, la voiture faisant tellement de bruit que nous réveillions tout le monde alentour, et que des visages endormis apparaissaient à chaque embrasure de fenêtre.

Bien sûr, les radiateurs n'existaient pas à cette époque, et on ne pouvait jamais rouler plus de dix miles avec la même eau de refroidissement, la pompe ne pouvant pas fonctionner au delà d'une certaine température. Vous aviez à vous assurer du fonctionnement de ladite pompe en posant votre main sur un tube d'un boîtier par dessous, et comme il était généralement bouillant, les passagers en avaient généralement assez de se brûler, aussi ils prenaient l'habitude de répondre "oui" à chaque fois qu'on les questionnait sur la bonne circulation de l'eau."

C.S. Rolls

(à suivre)

retour en haut de la page

Les mots croisé du R-R.E.C.

HORIZONTALEMENT

  1. Ils useront en frottant
  2. Des mélanges de couleurs contrastées
  3. Initiales de la marque Jaguar avant-guerre, oubliées du fait de leur similitude avec la police militarisée du parti nazi - Caractère de ce qui manque de délicatesse ou est dur à supporter
  4. Des jaunisses, en langage commun - Véhicules en transit temporaire achetés hors-taxes en France
  5. Qui n'est pas vêtu - Mesure chinoise valant 576 mètres - Appel au secours universellement reconnu
  6. Dieu de la pluie dans le Mexique précolombien Unité de surface agraire valant 100 mètres carrés
  7. Héroïne de L'Iliade, fille de Léda - Si c'est un grand, il n'est pas facile de rouler dessus
  8. Lac volcanique de l'Ardèche
  9. Celles du journal La Vie de l'Auto sont connues pour en avoir fait craquer plus d'un - Disposent des couleurs selon leurs nuances
  10. Célèbre nom pour une Spirit. Si vous ne la connaissez pas, changez de club - Adverbe en anglais, en allemand et en espagnol

grille de mots croisés

VERTICALEMENT

  1. Liqueur alcoolique interdite en France, dont certains artistes ont abusé
  2. Gare à son verdict si vous suivez un régime - Lieu de commandement, parti de gauche, ordinateur individuel, et beaucoup d'autres sens
  3. Si vous ne connaissez pas ces deux initiales, on ne vous parle plus - Autrement nommé
  4. Arbrisseaux montagnards à baies rouges ou noires
  5. Ce que nous faisons si nous sommes filmés
  6. Ville des Pays-Bas, Brabant-Septentrional, 25 Km au nord d'Eindhoven - Son maître est celui des lieux
  7. En ville, les voitures les empruntent - Prénom de Blas
  8. Qu'ils soient jaunes, blancs ou roses, ils sont très précieux - Utilisé pour décaper les pièces de voitures ou pour profiter du soleil
  9. Adeptes d'une Église voyant en Jésus-Christ une personne divine et une personne humaine
  10. Mouche dont certaines espèces propagent la maladie du sommeil - Institué en 1943 par le gouvernement Laval, il fournit 1,5 millions de travailleurs à l'effort de guerre allemand

Solution

retour en haut de la page

aller au sommaire des bulletins du R-R.E.C.

Informations générales | Plan du Site | Mises à jour | Informations légales | ©1980-2018 Sauzeau Automobiles